L’HISTORIQUE DE L’ARREP
La naissance en 1996 sous forme de groupe d’intérêt spécifique. Lors du congrès de pelvi-périnéologie de Lyon de 1996, Alain Bourcier, Max Claude Cappelletti, Jean-Pierre Dentz (tous trois de la Région Parisienne), André Mamberti-Dias (Marseille) et Michel Bouzigues (Tarbes) décident de fonder une association de kinésithérapeutes à orientation pelvi-périnéale. Le premier bureau est composé d’Alain Garnier, Alain Bourcier: Président, Max Claude Cappelletti: Secrétaire Général, Jean Pierre Dentz: vice-président et André Mamberti-Dias: Secrétaire Général Adjoint. Les débuts sous l’égide du CEFIPS Alain Garnier, Directeur du CEFIPS de Toulouse et organisateur du Congrès de Lyon, propose d’héberger cette nouvelle association dans son entité administrative. Cela permettait de simplifier l’organisation et la reconnaissance de ce groupe baptisé Société Française de Kinésithérapie Périnéale SFKP. Le CEFIPS, institut de formation continue des professions paramédicales, disposait d’un secrétariat permettant d’organiser formations et congrès, d’une revue mensuelle et d’une librairie. La SFKP dépendait administrativement du CEFIPS pour le secrétariat, la trésorerie, la logistique, mais gardait l’indépendance de ses choix et orientations scientifiques ce qui était le souhait des membres fondateurs. Les membres de la SFKP étaient adhérents du CEFIPS. La première réunion officielle de la SFKP a lieu dans le courant de l’année 2000 à la Clinique de l’Estrée à Stains chez Jean-Pierre Dentz en présence de Max Claude et d’un adhérent ! Les années suivantes voient les activités de la SFKP se développer, rapidement de nombreux confrères et consœurs rejoignent les fondateurs : Hélène COLANGELI-HAGEGE, Laure MOURICHON, Sandrine GALLIAC-ALANBARI, Lucile POUMARAT, Anne Florence PLANTE, Martine BERNARD et bien d’autres encore. Dès 1985, l’essor de la rééducation périnéale est lancé :kinésithérapeutes et sages-femmes se forment à la rééducation périnéale dans des formations qui se multiplient, Jean-Pierre et Laure assurent à l’INK une formation de qualité, la SFKP bénéficie de cet intérêt pour cette nouvelle discipline. Avec l’aide logistique du CEFIPS les congrès se succèdent tous les deux ans, ouverts aux kinésithérapeutes et sages-femmes : Marseille en 1999, Cannes en 2001, La Rochelle en 2003, Strasbourg en 2005, Toulouse en 2007. Puis devenue ARREP : Paris 2009, Paris 2010 , 2011,2012. La SFKP organise régulièrement de façon indépendante des journées scientifiques : Savigny sur Orge, Evry, Stains. En 2003 le groupe se dote du site : journees-perineologie.com avec l’aide d’un de ses fidèles partenaires industriels Michel Geyre. L’administration en est confiée à Max Claude Cappelletti En 2011 le groupe crée le site administratif : arrep-org.fr destiné à renseigner sur la structure administrative et les actions sociales de l’ARREP. L’administration est confiée à Jean Pierre DENTZ. La SFKP devient l’ARREP en 2006 Les statuts de l’ARREP, association loi 1901, sont déposés à la sous-préfecture de Palaiseau (Essonne) en Février 2006, statuts signés par: Jean Pierre DENTZ, Hélène COLANGELI-HAGEGE et Max Claude CAPPELLETTI, son inscription à l’INSEE a été faite en 2008. Son siège social est au 85 rue Duhesme 75018 Paris. La SFKP est transformée en GRKP Groupe de Recherche en Kinésithérapie Périnéale. L’association devenue ARREP/GRKP, est présidée par Max Claude jusqu’en 2010 puis par Hélène COLANGELI-HAGEGE
Texte ARREP STATUTS STATUTS 2 GRKP BUREAU COMMISSIONS POST-PARTUM CONTACT MEMBRES DU CA SUGGESTIONS85,rue Duhesme 75018- PARIS

ARREP Loi de 1901

ASSOCIATION RÉSEAU RÉÉDUCATION PÉRINÉALE
Réseau de professionnels spécialisés en rééducation périnéale
Copyright 2011 J.P.D.
Plan du site | Informatique et liberté | Liens utiles